silver_peru_queda.jpg

L’argent est traditionnellement associé à la lune, tandis que l’or est identifié avec le soleil.

La hiérarchie entre les deux métaux précieux vient probablement du fait que l’or a été utilisé par les Incas et les rois.

Connu depuis l’Antiquité comme métal d’ornement et de monnaie, poétiquement baptisé «métal de la lune » ou métal de Diane », l’argent est le plus malléable et le plus ductile de tous les métaux. Plus dur que l’or, mais plus tendre que le cuivre, il ne réagit pas avec l’oxygène ou l’eau mais ternit lorsqu’il est agressé par le soufre et les sulfures que l’on retrouve, en petites quantités, dans l’atmosphère.

Les plus grands pays producteurs d’argent après la découverte du Nouveau Monde, ont été le Pérou, le Mexique et la Bolivie. Actuellement, le Pérou est le deuxième producteur mondial de cuivre et d’argent et d’or le sixième. La production d’argent dans le monde s’élevait à 10.000 tonnes, qui sont exploités principalement au Mexique, au Pérou, Canada, Etats-Unis et en Australie. Allié à des faibles quantités d’autres métaux, notamment pour augmenter sa résistance, l’argent de la bijouterie est majoritairement du 925, un titre qui est un alliage de cuivre de 0.925 d’argent en 75/1000. Cependant, nos artistes et orfèvres travaillent avec un alliage 0.950 pour obtenir plus de luminosité et de beauté pour garder l’argent blanc, presque pur.

KOLKE en quechua

En "Quechua", le dialecte des Incas, Kolke veut dire : argent et signifie aussi "métal de la lune."